MENU

Aujourd’hui, retour sur une séance nouveau-né un peu particulière.

Laya était en effet le premier nouveau-né que je recevais au studio après le confinement. Finie cette période trouble et triste, coupée de tout le monde. Bonjour les retrouvailles avec mes clients. Et qui dit clients dit émotions

Evidemment, j’ai pris toutes les précautions nécessaires avec gros nettoyage fréquent du studio, masques et désinfection des mains régulière.

J’ai donc reçue la petite Laya, à seulement 6 jours de vie.

Ses adorables parents m’ont contacté à la dernière minute, mais comme le studio venait de rouvrir, j’avais une place pour eux. Quel plaisir de recommencer les séances, et quel plaisir fût cette séance nouveau-né avec eux !

Durant toute la séance, la petite puce de moins de 3 kilos a dormi. Un vrai bonheur car j’ai pu varier les poses et les tenues.

Concernant les tenues et poses justement, nous avons remarqué que Laya avait une nette préférence pour l’emmaillotage, car lorsque je le lui ai enlevé, elle était moins à l’aise et avait besoin de réconfort. D’où la photo avec la main de sa maman sur la photo, qui n’était pas prévue mais qui finalement apporte une touche de douceur à la photo. Vous aimez ?

J’insiste aussi sur l’importance de réaliser la séance assez rapidement après la naissance, afin d’éviter les coliques ou l’acnée du nourrisson, et profiter de la position encore foetale du nouveau-né. Et comme ils dorment plus profondément, cela me permet de “jouer” davantage avec les positions.

Mon conseil donc : réservez bien votre séance nouveau-né durant votre grossesse, afin de garantir ma disponibilité. Cependant, tentez toujours votre chance, car j’ai parfois un créneau disponible…

Comme souvent, je profite de la fin d’article pour vous glisser des liens utiles :

  • Pour réserver une séance, c’est ici.
  • Pour avoir plus d’informations sur les séances nouveau-né, c’est par , mais n’hésitez pas à me contacter si vous avez la moindre question.

 

CLOSE